Formation en Biologie Végétale

Home > Module 1 - Diversité des plantes > Les Spermatophytes et l'avènement de la graine > Les Gymnospermes

2. Les Gymnospermes



a. Les caractéristiques des Gymnospermes



Peu représentées actuellement à la surface du globe (700 espèces environ), les Gymnospermes constituent le reliquat d'un ensemble autrefois très important qui, à son apogée au Jurassique (environ 150 millions d'années), comptait quelque 20.000 espèces.

Plusieurs caractères différencient les Gymnospermes des Angiospermes :

•  leurs ovules nus (avec une certaine tendance à l'angiospermie) ;

•  des « fleurs » généralement unisexuées ;

•  un sac embryonnaire (gamétophyte femelle) pluricellulaire (7 cellules, le plus souvent, chez les Angiospermes y compris le gamète) ;

•  un gamétophyte mâle pluricellulaire (3 cellules chez les Angiospermes, y compris 2 gamètes) ;

•  la pollinisation (phénomène nouveau dans l'évolution des plantes qui désigne la rencontre du grain de pollen et de la structure femelle) qui se fait toujours directement sur l'ovule par l'intermédiaire d'une goutte de pollinisation située dans le micropyle (la goutte micropylaire) et la germination du pollen qui s'effectue sur le nucelle (alors que chez les Angiospermes, pollinisation et germination du pollen s'effectuent sur le stigmate de la fleur) ;

•  une surface adaptée de l'enveloppe qui entoure les ovules ;

•  une fécondation simple le plus souvent alors qu'elle est double chez les Angiospermes ;

•  un tissu de réserve haploïde (triploïde chez les Angiospermes) dans la graine ;

•  des processus de croissance secondaire confèrent, le plus souvent une forme d'arbre ou d'arbrisseau ligneux au sporophyte des Gymnospermes mais habituellement, le xylème est composé de trachéides et ne différencie pas de vaisseaux.

Gymnospermes, conifères, résineux ... est-ce la même chose ?

Gymnospermes :
Les gymnospermes sont des plantes faisant partie d'un sous-embranchement des phanérogames (plante à graines) qui inclut les plantes dont l'ovule est à nu (au lieu d'être enfermés à l'intérieur d'un ovaire, puis d'un fruit clos, comme chez les angiospermes) et est porté par une feuille fertile.

Conifères :
Tous les conifères sont des gymnospermes. Les "conifères" forment le groupe principal des Gymnospermes, qui comprennent aussi des groupes plus primitifs auxquels appartiennent les Cycas ou les Ginkos.

Résineux :
Synonyme de conifères. Les conifères sont communément appelés "résineux" du fait que leur bois est pourvu de canaux ou de poche de résine.





b. Le cycle de développement des Gymnospermes (exemple : le pin) >>